Restez dans le Moov
Cap sur une organisation innovante
Suivez-nous
Search
TOP
De la Complexité à la Simplicité - Restez dans le Moov
17385
post-template-default,single,single-post,postid-17385,single-format-standard,theme-awake,eltd-core-1.2,woocommerce-no-js,awake child-child-ver-1.0.0,awake-ver-1.4,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,eltd-mimic-ajax,eltd-grid-1200,eltd-blog-installed,eltd-default-style,eltd-fade-push-text-top,eltd-header-standard,eltd-sticky-header-on-scroll-down-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-menu-item-first-level-bg-color,eltd-dropdown-slide-from-left,eltd-,eltd-fullscreen-search eltd-search-fade,eltd-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

De la Complexité à la Simplicité

Restez dans le Moov / S'unir pour s'ouvrir  / De la Complexité à la Simplicité

De la Complexité à la Simplicité

« La simplicité est la sophistication suprême. » – Léonard de Vinci
Cette phrase de Léonard de Vinci pose les bases de toute une philosophie de vie, la simplicité.

La complexité, quèsaco ?
Dans ce monde hyper connecté, de flux d’informations continues, d’intégration de connaissances et de données nouvelles, où tout s’accélère, nous sommes pris dans un flux et toujours connectés vers l’extérieur sans avoir de vraies relations avec soi et les autres.
Notre cerveau tourne en permanence, n’est pas relié au cœur, aux ressentis. Il y a une seule réalité mais chacun a la sienne et la partage peu. Les relations sont superficielles. La complexité s’accentue. Les tensions et le stress augmentent.

Le passage vers la Simplicité
Avons-nous besoin de toutes ces informations ? N’est-il pas plus simple d’éliminer les sources d’interruption et de retourner vers la facilité, le naturel ?

La résistance cause la souffrance alors qu’en s’amusant, en prenant du recul tout devient plus simple.
En s’ouvrant à un autre regard, la compréhension est autre. Dès que l’on prend quelques temps pour se relier à soi, à ne pas réagir mais à s’écouter, à écouter, instinctivement les bonnes décisions, les bonnes paroles viennent à l’esprit. S’unir à soi permet de s’ouvrir, de passer de la complexité à la Simplicité.


En se concentrant sur l’instant présent, en discutant, en demandant à chacun d’exprimer sa vision de la réalité, tout devient plus compréhensible. Les comportements, les différentes positions et directions prises se comprennent.
En tenant compte de chacun, en créant ensemble une vision partagée, le sens commun prime sur l’individualisme.

En se concentrant sur le chemin, les moyens et non la perfection, la réussite, on s’ouvre aux pas quotidiens à réaliser ensemble. Ainsi en décomposant l’objectif, le projet, il est simple d’avancer, de se concentrer sur l’essentiel, le petit bout à réaliser ce jour. Atteindre le but se fait pas à pas et facilement. La complexité disparaît en décomposant les difficultés en parties simples.


Et la répartition des tâches, dans tout cela ?

Un dirigeant, un manager gère la complexité de son ou de ses services. Son rôle est de répartir les tâches pour mener à bien l’entreprise. Si des tâches inutiles, redondantes, mal réparties, non maîtrisées existent, le service tourne mal.

La Simplicité est de s’unir et de s’ouvrir, d’identifier les tâches à réaliser et les compétences associées, de reconnaître les savoir-faire, savoir-être et talents de ses collaborateurs et de répartir et distribuer les rôles.
Cette délégation passe par la confiance, la définition des rôles et responsabilités et des rencontres planifiées pour faire le point.
Ainsi chacun, y compris le manager, ne fait que ce qui lui incombe.

Fonder sa vie sur un comportement constructif et positif est la méthode la plus simple, la plus directe et puissante jamais trouvée. Mais simple ne veut pas dire facile.
En observant autour de vous, dans la vie ceux d’entre nous qui fonctionnent bien, réussissent et vivent harmonieusement, on remarque qu’ils observent ce qui doit être fait et le font.

Un point aussi essentiel, plus nous en disons, moins les gens se souviennent. C’est en faisant, en montrant l’exemple, en se changeant que l’on crée le changement autour.

En prenant une décision fondée sur sa propre expérience, plutôt que de se fier aux perceptions et aux goûts des autres, la progression se fait par étapes.

En évitant de s’éparpiller, la Simplicité se trouve. Moins est souvent mieux que trop. Quand vous dites « non » à des activités superflues, vous dites « oui » à ce qui est essentiel dans votre vie, dans vos projets.

Simplifier les choses ne signifie pas éviter les obligations ou devoirs essentiels. Cela veut plutôt dire que l’on élimine les complications inutiles, que l’on prend de plus petites bouchées, que l’on se fixe des priorités et que l’on a une direction précise.

Alors choisissez la Simplicité
En choisissant le recul, l’ouverture, l’écoute, la communication vraie, il est simple de lever les tensions, de reconnaître chacun et de le responsabiliser.
Ainsi tout devient apaisé, clair, fluide et naturel.
Brique après brique nous pouvons bâtir un palais. Et, pas à pas, nous pouvons couvrir n’importe quelle distance.
En s’ouvrant à l’énergie de la confiance, la lumière de chacun éclaire le chemin. Le flux de la simplicité se répand.

Agissez, allez à l’essentiel, ne soyez pas trop exigent ou perfectionniste, montrez l’exemple et les autres feront. Pour répandre cette Simplicité et accomplir ce qui vous tient à cœur, il suffit de passer à l’acte, de s’y mettre, de rester dans le Moov’.


De cœur à cœur
Muriel & Vincent

No Comments

Leave a Reply